mardi 17 juin 2008

"Quand on veut, on peut..." ou comment ne pas faire confiance aux tahitiennes vendeuses chez André


Je vous présente mes dernières merveilles ! Une petite paire d'escarpin compensé de chez André parfaite pour cet été ... (Ok j'avoue, j'ai quelques tendances Hyper affectives lorsqu'il s'agit de mode avec un grand M, mais bon, sans le préciser vus l'auriez remarqué de vous-même...)

Je suis étudiante à l'EFAP Paris, je viens d'avoir 19 ans, et en bonne galérienne de la jungle urbaine qui se respecte, je voue une adoration à tout ce qui se rapporte aux fringues, chaussures, accessoires etc...

Entre deux averses parisiennes et trois vélib' accidentés, lors d'une après-midi, quotidienne, de Shopping je me suis rendu chez André pour voir la collection qu'ils préparaient pour cet été!
Ni une, ni deux je les ai vus ! Elles étaient là à me tendre les bras, n'attendant que moi...
Sauf que même si trop de shopping ne tuera jamais le shopping, papa, maman, ma carte bleue et le banquier qui va avec ont toujours les mots qu'il faut pour freiner mes frénésies d'achats compulsifs.
Sauf que là c'était un coup de coeur ! Mais aucun d'eux n'a compris, sous prétexte que je dis ça à chaque fois ! je ne vois pas du tout de quoi il parle, pas du tout...

Quoi qu’il en soit, je ne me suis pas laissé abattre, j'ai économisé... ou pas !
C'est que la vie trépidante d'une pseudo Parisienne est pleine de ciné imprévu, de sorties pas calculées, et de petites dépenses inutiles mais qui sur le coup sont assez vitales...
J'ai donc attendu, patienté... Jusqu’à ce que je reçoive une petite somme d'argent assez généreuse...

Me voilà donc toute guillerette me diriger vers le André de Montpellier (oui parce que entre temps je suis rentré chez moi dans le sud, ou j'habite quand je ne suis pas en cours) là je me heurte à la même paire de chaussures mais... EN JAUNE !
Je m'avance donc d'un pas décidé vers la caisse, l'immonde modèle jaune fade à la main, et je sors le pathétique et dérisoire "bonjour, vous ne les avait plus en Camel?" c'est là que la tahitienne de base d'une agréabilité à faire pâlir David Douillet me répond "En quuuuooooiii???" " Heuu, en marron si vous préférez..." et là elle me sort le fatidique " non Mademoiselle nous ne les avons plus " à ce moment, je sens le sol du centre commercial s'effondrer sous mes pieds, mais la mauvaise tahitienne ne s'arrête pas là, elle renchérie ! " Et vous savez, les 3 André de Montpellier ne les ont plus, et nous n'en recevrons pas d'autres, ils réitèrent un modèle similaire mais différent" Je ne fis même pas attention au pléonasme monumentale qui en tant normale m'aurait amusé...

Dans ces cas là, une ténacité absolue et un copain adorable sont nécessaires au bon déroulement de la suite. Je traîne donc mon chéri dans le second André de la ville.... Niet, nada ils n'ont plus rien...

Le lendemain après une séance de cinéma inutile (je vous informe que phénomène n'est pas super génial!) et quelques kilomètres plus tard, nous voilà devant le dernier André. Sans trop y croire j'y entre, persuader qu'elle ne seront pas là... Quand je les vois ! Presque invisible disposées devant un sac de la même couleur, indissociable sauf pour mon oeil avisé! Je les saisit, MIRACLE, c'est ma taille ! Humm c'est le modèle d'expo, il n'est pas de première jeunesse, tant pis je le veux quand même... Cette fois c'est une gentille vendeuse toute jeune très agréable qui me demande si j'ai besoin d'aide, elle m'apporte alors le DERNIER MODELE de la réserve qui se trouvait être dans ma taille ! N'est-ce pas S O M P T U E U X ?
À la caisse, je raconte mes désastreuses mésaventures tahitiennes à la vendeuse qui très compatissante se sent d'une humeur communicative envers moi et me raconte les derniers achats de sa garde-robe!
Très vite mon chéri compréhensif m'éclipse de cette conversation qui commençait à s'attarder.

Je ressors donc du magasin, très contente, sur mon petit nuage ! En m'imaginant déjà demain avec mes magnifiques chaussures !

Sauf qu’aujourd'hui il pleut...

4 commentaires:

Gülce a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Gülce a dit…

Congratulations pour les chaussures ! Il faut encore croire aux miracles et ne pas perdre l'espoir pendant shopping. C'est l'essentiel. Vraiment.
Je viens de trouver ton blog sur le blog de Garance. J'espere que bientot t'auras 1 blog de 34390349 pages avec centaines de lecteurs :)
Enfait, je viens a Paris en septembre et je veux vraiment voir des ptits boutiques interessants, peut etre tu connais quelques une?

Laù a dit…

Gülce : Merci pour ce gentil commentaire ! En ce qui concerne le Shopping je ne perd jamais espoir =p
Paris pour faire les boutiques c'est le rêve assuré ! Encore faut il avoir un budget asséré et une vague idée des magasins à ne pas louper ^^
Moi je te conseillerais d'aller faire un tour du côté de la rue de Rennes (dans le 15ème) ainsi qu'aux alentours de la rue du commerce, ou tu auras toutes les enseignes sympa et diverse genre H&M, Gap, Comptoirs des cotonniers, Maje, Zara etc... Histoire de faire un peu le tour en une simple rue ^^
Sinon si ça t'intérresse je peux te donner l'adresse de quelques boutiques Vintages, ou les destock Maje, Sonia Rykiel ...

Au fait qui est Garance =) ?

A très bientot *

Gülce a dit…

oh parfait :)
enfait je vais consacrer 1 journée pour les magasins du genre H&M (pcq en Turquie il n'y a tjs pas 1 H&M) Zara etc.. donc je vais suivre ton conseil et je irai au 15eme :) et apres 1 autre journée pour des boutiques plus originales...
ça m'interesse beaucoup les boutiques vintage, ça serait génial si j'ai les adresses.
merci une encore fois:)